Jour : 30 avril 2018

Résultats du week-end : Victoire Gredin-Bour accélère

Alors qu’elle n’était jamais descendue sous les 12 secondes avant samedi, Victoire Gredin-Bour a signé un excellent 11″96 sur 100 m à Saint-Malo et pourrait encore descendre ce chrono.

En prélude des Interclubs qui vont se disputer les 6 et 20 mai, quelques athlètes nantais ont profité du week-end prolongé du 1er mai pour tester leur condition. Après une première sortie printanière intéressante à la Rochelle le week-end dernier, la troupe de Mike Falelavaki s’est rendue à Saint-Malo. La performance notable de la journée est sans aucun doute à mette à l’actif de Victoire Gredin-Bour. Sur la ligne droite du stade malouin, la finaliste des France cadettes en salle sur 200 m cet hiver réalise un bond chronométrique sur 100 m.

.

Le chiffre : 51 

S’il n’y a qu’un chiffre à retenir de ce week-end, ce serait celui-ci. Il s’agit de l’écart entre l’ancien et le nouveau record personnel de Victoire Gredin-Bour sur 100 m. C’est la magie de l’athlétisme où sur une compétition on peut exploser ses records personnels et changer de dimension en l’espace d’un après-midi. La preuve avec la sprinteuse du NMA qui arrivait avec une meilleure marque de 12″47 réalisée l’été dernier. Dès les séries, la Nantaise claque un 12″02 et aurait largement battu sa marque sans les caprices d’Eole (+2,7 m/s). Portée par un vent pile poil dans la limite autorisée (+2,0 m/s), Victoire Gredin-Bour accélère le rythme en finale avec un chrono de 11″96. Elle casse la barrière des 12 secondes, si chère à beaucoup de sprinteuses : « Je suis satisfaite de cette performance qui lance bien ma saison estivale. Je ne m’attendais pas à un tel chronos dès ma rentrée sur 100 m, c’est plutôt encourageant pour la suite ». 

Elle n’en revient pas et son coach encore moins : « Elle a mis en place ce qu’on a travaillé à l’entraînement mais cela reste surprenant ! Bravo à elle ». Les minima pour les Europe cadets de Gyor (Finlande) fixés à 11″75 sont peut être compliqués à aller chercher mais une sélection au sein du relais Medley (400-300-200-100 m) est accessible. Elle peut maintenant aborder la suite de la saison en ayant fait le plein de confiance.

.

Les Pitchouns à Rezé

De la journée des Jeux de l’Atlantique benjamins et minimes à Rezé, on retiendra le fort contingent de nos petits champions en nombre de 78. Côté performances, on notera tout particulièrement la victoire et les 113 points du benjamin Dejan Ottou sur le triathlon. Ses camarades qui montent avec lui sur le podium enregistrent 90 et 86 unités. Niveau suspense, on vous l’accorde, on repassera. Chez les minimes, Franck Engolo Ngoa déroche la médaille de bronze avec 91 points. Suivent Clément Rondepierre (6e, 88 pts), Alexandre Bourguinon (7e, 88 pts), Morgan Rouzies (8e, 87 pts) et Titouan Gracia (10e, 86 pts). Beau tir groupé des benjamines filles avec Jeanne Pasques (4e, 85 pts), Lya Mahé (7e, 80 pts), Coline Cousseau (9e, 80 pts) et Lou Bodet (13e, 72 pts). Même constat pour leurs aînés avec Erine Herrouin (5e, 81 pts), Lomane Mesnil (7e, 79 pts), Juliette Bourogaa (9e, 78 pts) et Founet Sylla (12e, 75 pts).

Support des championnats de France 2018, la 40e édition du Marathon d’Albi a vu Benoît Marret, seul représentant de NMA, prendre une belle 24e place en Masters (52e au scratch) en 2h48’48. Il améliore très nettement sa marque sur cette distance qui était de 2h53’16. Cette saison, il réalise également ses meilleurs chronos sur 10 km (36’29) et semi-marathon (1h20’32).