Jour : 27 juin 2018

Le Nantes Métropole Athlétisme donne la parole aux licenciés

Pourquoi vient-on à l’athlétisme ? Avec quelles envies, attentes, motivations ? Pour répondre à toutes ces questions, le Nantes Métropole Athlétisme est parti à la rencontre de cinq nouveaux licenciés de la cité des Ducs arrivés en début de saison. Témoignages.

.

Laurent Cogotti, senior entraîné par Emmanuel Huruguen

« J’ai commencé minime avec des amis, ce qui m’a plu c’est la diversité avec le décathlon. J’ai pu tout essayer et m’orienter vers une spécialité que j’ai aimée : le 400 m. J’ai rejoint le NMA cette saison pour trouver un équilibre. Reprendre le sport, trouver de nouveaux défis après plusieurs années sans activités physiques. Nos conditions d’entraînement sont géniales avec le Stadium l’hiver et le stade de la Chapelle sur Erdre l’été. Les horaires sont nickel et le coach est top. J’espère qu’il y aura encore une meilleure cohésion l’année prochaine dans le club. »

.

Alana Créantor, junior entraînée par Thomas Santi

« Je faisais de la gymnastique et je me suis toujours dit que si un jour je change de sport je ferais de l’athlétisme. Ça m’a toujours plu parce qu’il n’y a pas cette barrière de la peur qui freine énormément la progression à la gym. C’est vraiment toi et toi seul et la manière dont tu as à te surpasser. J’étais dans un très bon club de gymnastique qui faisait du haut niveau. C’est pour ça que quand j’ai décidé d’arrêter, j’ai cherché un club d’athlétisme avec un niveau équivalent à celui que j’avais dans mon ancien club. On m’a très vite orientée vers le NMA. C’est un grand club avec tous niveaux mélangés. Les sections sont séparées mais il y a tout de même une très bonne cohésion entre elles. Ce que j’aime avec ce club c’est que chaque entraîneur veille à ce que leurs athlètes donnent le meilleur d’eux-même et nous poussent à nous surpasser chaque jour. Je suis très satisfaite de mes conditions d’entraînement, mon coach Thomas Santi est juste génial, il sait être à l’écoute, bienveillant et nous pousser quand on en a le plus besoin. De plus j’adore m’entraîner avec mon groupe on a une vrai cohésion et ça fait plaisir de retrouver mes camarades tous les jours pour s’entraîner ensemble. Je débute dans ce sport et j’ai pas d’objectifs concrets, mais j’attends de voir jusqu’où je vais pouvoir aller pour cette première année d’athlétisme. ».

.

Véronique Cherel, master entraînée par Stéphane Sgorlon

« Ma passion pour l’athlétisme est venu tardivement. A la base c’était pour perdre du poids je voyais des collègues maigrir et quand je leur demandais ils me disaient ” on court “. Comme le sport en salle ne me convenait pas j’ai pris un coach individuel (20 séances). Et après je me suis dis qu’il ne fallait pas arrêter comme ça.  Alors j’ai couru seule, pas très motivant. Après j’ai trouvé un club sur internet de Saint Herblain et il y a 1 an que j’ai rejoint l’Athlétic Club Herblinois. Ce que j’apprécie à l’ACH, c’est la mentalité tout d’abord, et les coachs bien sûr super sympas, humains et professionnels aussi. J’espère progresser encore et pourquoi pas un semi-marathon d’ici la fin de la saison prochaine ! »

.

Lainoudine Bourahim, junior entraîné par Natacha Lappartien 

« C’est un sport très complet pour lequel je pense avoir des qualités. J’ai choisi le NMA car c’est le meilleur club de Nantes, qu’il y a des vrais champions et j’y ai des amis avec lesquels je m’entends très bien. On se tire vers le haut sur chaque entraînement et chaque compétition. L’entraînement dispensé est de qualité et l’esprit d’équipe est au rendez-vous malgré que ce soit un grand club au nombre de licenciés. On a une belle salle en hiver et un bon stade l’été. J’ai hâte de progresser, de réaliser de belles performances et pourquoi pas d’avoir des sélections nationales. »

.

Arthur Baros, minime entraîné par Thomas Santi

« Je suis au collège externat des Enfants-Nantais et Madame Valette m’avait conseillé de rejoindre un club et comme Laura Valette est au NMA, elle m’a dit d’y aller. J’adore participer aux compétitions mais surtout ce qui motive c’est les Jeux olympiques. C’est un plaisir d’aller à l’entraînement, les entraîneurs sont sympas et l’ambiance est top. J’attends patiemment la veste du club. »

.

Pour toute(s) demande(s) concernant nos offres de licence pour la saison 2018-2019, n’hésitez pas à nous contacter par mail à adirou@nmathle.fr ou sur nos réseaux sociaux Facebook, Twitter et Instagram (@nmathle), nous nous ferons un plaisir de revenir vers vous. 

La course Color Me Rad est de retour à Nantes le 30 septembre 2018 !

La course la plus colorée de France revient dans la cité des Ducs pour la quatrième année consécutive ! Color Me Rad 5k fait une nouvelle escale à Nantes, le dimanche 30 septembre, pour une expérience alliant course à pied, festival de musique, le tout sous un raz-de-marée de couleurs.

La Color Me Rad est une course non chronométrée de 5 km, durant lesquels les participants se font asperger de couleurs. Le parcours est composé de quatre stations de couleurs différentes pour terminer sous un arc-en-ciel de poudre. Et pour récompenser les courageux “Rad runners”, un festival de musique animé par des DJ clôt cette expérience bariolée. 

Précision pour ceux qui auraient peur des effets des couleurs sur leur santé ou l’environnement : Color Me Rad fait importer sa poudre de fécule de maïs depuis l’Inde. Celle-ci est garantie non-allergène, non inflammable et sans risque pour l’environnement. Une bonne douche et une lessive suffisent pour retirer toutes les traces de couleurs sur la peau, les cheveux et les vêtements.

Dimanche 30 septembre, à partir de 10 h 30, au parc des expositions de la Beaujoire, à Nantes. De 26 € à 30 € (réduction de 2 € pour les étudiants et les groupes). Enfants de – 12 ans : 2 €.

Le Nantes Métropole Athlétisme est le club support qui aide à organiser l’événement. Nous mobilisons une trentaine de bénévoles.

Inscription sur www.colormerad.fr