Championnats de France cadets-juniors en salle : Les relayeurs gardent leurs bonnes habitudes

Aux Championnats de France cadets-juniors en salle à Val-de-Reuil ce week-end, les juniors garçons terminent deuxième de la finale du 4×200 m et engrangent de la confiance ainsi que des repères pour la saison estivale.

Le temps fort : William Reppert s’est illustré en décrochant la médaille d’or sur le 60 m juniors et l’argent sur le relais 4×200 m. Retrouvez l’article complet en cliquant ici.

Les trois relais engagés ont connu fortunes diverses lors des Championnats de France cadets-juniors ce week-end à Val-de-Reuil (Eure). Les acteurs changent parfois, mais le dénouement du film est toujours un happy end. Au vu de leur course du samedi brillamment remportée en 1’30″27, les juniors garçons pouvaient nourrir de grosses ambitions en finale. Mais le collectif composée de William Reppert, Pierre Guéry, Lainoudine Bourahim et Mamadou Fofana n’a pu réitérer sa performance réalisée la veille. Dans une finale d’une belle densité, remportée par l’US Talence en 1’30″22, ils n’ont pas démérité, en se classant deuxième en 1’30″55.

Qualifié pour la finale la veille en intégrant le top 6 de justesse, après un premier passage particulièrement compliqué (1’46″62), le relais 4×200 m cadettes a réussi son pari. Avec dans l’ordre, Axelle Reppert, Iloe Monganne, Louise Kremer et Camille Reinhard, le quatuor bute toutefois au pied du podium en 1’47″30, mais assez loin de la troisième place (1’44″16). Le 4×200 m juniors filles (Alana Créntor, Anaëlle Baudoux, Audrey Chassagnon et Nolwenn Merit) ont joué crânement leur chance mais elles n’ont pas su tirer profit de leur bel état d’esprit et de leur cohésion pour empocher un succès mérité. L’équipe termine quatrième en séries avec 1’48″87, trop juste pour participer à la finale.

Natacha Lappartien, référent des relais au NMA : « C’est une satisfaction d’avoir pu qualifier 3 relais sur ces championnats, une première pour le club. La dynamique garçons est lancé depuis 5 ans, il nous faut faire la même chose chez les filles, pour qui juniors comme cadettes étaient leur premier championnat de France. La dynamique fille est donc belle et bien lancé à l’image de la très belle 4ème place des cadettes. Chez les garçons, ils souhaitaient la médaille d’or mais c’est une très belle médaille d’argent avec un record de Ligue en prime en séries. On a pu voir durant ce week-end une bonne cohésion d’équipe. Le travail d’équipe se fait aussi avec les coachs. J’associe Alexandre Cotineau, Sophie Moysan et Thomas Santi à cette belle réussite. Merci pour leur présence ainsi que leur aide lors du coaching en compétition ».

.

Les athlètes au rendez-vous

Première à s’élancer sur l’anneau du Stade couvert Jesse Owens, Victoire Gredin-Bour montre la voie à suivre pour l’équipe du NMA, en battant son record personnel sur 200 m (25″15) et en se qualifiant pour la finale où elle termine sixième en 25″78. Le lendemain sur 60 m, la Nantaise ira jusqu’en demi-finale avec un chrono de 7″90 (7″85 en séries). Mathilde Coquillaud-Salomon reste au pied du podium du 60 m haies juniors en 8″58. Elle se voit offrir un joli lot de consolation avec un nouveau record personnel. Belle cinquième place chez les cadettes de Louise Kremer (11,82 m) au triple saut et d’Emma Moinel au poids (11,82 m), leur nouvelle marque personnelle. Maïna Pinçon atteint les demi-finales sur le 60 m juniors en 7″77 (7″84 en séries) et intègre le top 8 à la longueur avec un bond à 5,60 m. Sur cette dernière épreuve, Elyau Lof réalise 6,35 en juniors et termine seizième. En franchissant une barre placée à 3,80 m, Noémie Dambry prend une honorable sixième place à la perche juniors. Noé Del Proposto s’envole à 1,91 m à la hauteur cadets et termine neuvième du concours. Enfin sur 800 m, Annaëlle Baudoux se classe septième de sa série chez les juniors (2’21″60) alors qu’Enzo Joly se classe huitième de la sienne chez les cadets (2’04″63).