L’heure du bilan 2016 pour le NMA

Alors que les athlètes ont déjà retrouvé le chemin des stades pour la plupart, la clôture des Jeux Paralympiques de Rio le week-end dernier vient abaisser le rideau sur une saison 2015-2016 réussie. L’heure est donc venue de dresser le bilan de ces 12 derniers mois, et de présenter les objectifs et les défis qui s’annoncent pour 2017.

Nombre de licenciés : +40% sur l’Olympiade avec 1620 licenciés

Depuis la création de l’entente en 2012, le NMA connaît une évolution très positive en nombre de licenciés (1620 en 2016 + 14% par rapport à 2015, + 40% sur l’olympiade), assurant ainsi un bon maillage territorial sur le pays nantais. Cette forte progression est due, pour une bonne part, à l’accroissement du nombre de pratiquants « Athlé Découverte », « Athlé Santé » et « Athlé Running ». Il est important de noter que le club a aussi réussi à conserver ses meilleurs athlètes, malgré des projets de vie et sportifs qui pouvaient parfois les éloigner de la métropole.
 
Interclubs Elite 2016 : Le NMA confirme son rang

1er club français au classement FFA le 31 décembre 2015, le NMA a conforté sa position dans le haut du tableau national lors des Interclubs en terminant 6e de la finale Elite B (13ème total français) qui se déroulait fin mai à Rouen. Avec 60324 points, nouveau record, et 1er club des Pays de la Loire à franchir la barre symbolique des 60 000 points, le NMA consolide sa place en Elite. Mieux, le club ne se place qu’à 1000 points de la 2ème place de la poule, qualificative pour l’Elite A… de quoi donner quelques idées pour la prochaine campagne ! 

Bilan sportif 2016 : Une dynamique extraordinaire à tous niveaux

Outre nos internationaux sur lesquels nous reviendrons un peu plus bas, pas moins de 10 titres ont été acquis lors des différents Championnats de France : Alexandre DIPOKO (saut en hauteur handisport) / Dimitri Pasquereau (800m Elite indoor) / Jean-Pierre Bertrand (longueur Elite) / Julien Coquillaud (Heptathlon National) / Laura Valette (60m haies/100m haies juniors) / Léa Navarro (2000m steeple juniors) / Léa Poli (800m juniors indoor)  / relais 4×200 cadets / relais 4x100m juniors.
 
La dynamique chez nos masters (35 et +) est également à souligner avec des déplacements fructueux tant l’hiver que l’été, autour d’un collectif de plus en plus conséquent et motivé.  

Les manifestations : un savoir-faire reconnu et un engagement constant

Un millier de spectateurs ont assisté au 3ème Meeting Elite Indoor de Nantes le 23 janvier dernier, et ont ainsi pu vibrer au rythme de confrontations entre plusieurs champions d’exception. L’équipe organisatrice est d'ores et déjà dans les starting-blocks pour la 4ème édition qui aura lieu le samedi 21 janvier 2017. Le détour par le Stadium Métropolitain Pierre Quinon vaudra le coup.

Le NMA soutient et accompagne la course Color Me Rad qui avait réuni 10 000 participants en 2016, et sera surtout à compter de 2017, le club support de la seule course 100% féminine du 44, la Starting Girls Run.
 
A noter également que le NMA échange actuellement avec la Fédération Française Handisport et les collectivités pour obtenir l’organisation des France Elite en salle 2017.  

Equipes de France : 8 athlètes internationaux, dont 2 olympiens… alors qu’ils auraient pu être 4 !

Voilà des mois qu’il annonçait la couleur : le podium et rien d’autre ! Chose promise, chose due. Malgré un parcours chaotique pour se qualifier à ses 4ème Jeux, Arnaud Assoumani (31 ans) a prouvé si besoin été qu’il avait le cœur des grands champions. En réalisant sa meilleure performance depuis 3 ans au saut en longueur avec un bond à 7,11 m, il décroche au bout du suspense la médaille de bronze du concours catégorie T46.
 
Agnès Raharolahy (24 ans), double championne d'Europe du 4x400m, arrachait elle aussi fin juin son billet pour les Europe à Amsterdam puis pour Rio, et ce malgré une saison également handicapée par les blessures. Dans un collectif très dense et en rodage pour les Jeux, elle n'a pu prendre part qu’aux séries des Europe, emmenant toutefois le collectif sur une voie argentée. Quelques semaines plus tard, face à une concurrence internationale redoutable, Agnès n’a cette fois malheureusement pas été retenue pour les séries. Les Jeux s’arrêtant d’ailleurs à ce stade pour le collectif tricolore qui n’accéda pas à la Finale Olympique. Toujours très régulière et volontaire, la Nantaise ressort néanmoins plus forte de cette expérience olympique. Il faudra évidemment compter sur elle dans les prochaines années.

On retiendra également qu’Alexandre Dipoko-Ewane a gagné le titre de champion d'Europe handisport du saut en hauteur en catégorie T47, avec un saut à 1,88 m (nouveau record des championnats). Cette performance aurait dû le qualifier pour les Jeux également, mais une décision administrative priva le jeune nantais (20 ans) de ce voyage. Il aura bien sur d’autres occasions, et a déjà Tokyo dans le viseur.
 
De son côté, Jean-Pierre Bertrand (24 ans) vivait un rêve éveillé jusque fin juin, alors qu’il retombait à 8m01 en finale des Elites à Angers. La performance lui donnait le titre de Champion de France, le qualifiait pour les Europe à Amsterdam, et laissait la porte grande ouverte pour Rio. Mais une lésion musculaire au 5ème essai sonnait la fin de saison pour lui. Rageant, quand on voit qu’il aurait pu faire un podium aux Europe et être finaliste à Rio avec ce même niveau de performance. Ce n’est que partie remise.

Enfin, nous ne pouvons pas oublier nos jeunes pousses. Laura VALETTE et Léa NAVARRO, que l’on ne présente plus, ont comme à leur habitude trusté les podiums nationaux dans leur épreuve respective, le 100 m haies et le steeple, et ont brillamment participé aux Championnats du Monde Juniors qui se sont déroulés en Pologne en juillet. Laura y a pris une très bonne place de finaliste (8ème), alors que Léa termine 13ème de sa demi-finale. La spécialiste du 800 m Léa POLI a pour sa part connu sa 1ère cape bleue cet hiver à l’occasion d’un match international disputé en Italie, et il en sera de même pour le junior Clément LEDUC qui, grâce à un été 2016 très prometteur, étrennera sa première tenue floquée du coq lors du match de course sur route France – Italie début octobre. 

L’organisation du club : continuer à structurer pour professionnaliser et mieux encadrer

Professionnaliser est l’objectif du NMA depuis quelques années. La perte de nombreux entraîneurs en 2016, faute de ressources, est une alerte qu’il faut entendre et endiguer au plus vite. Fort de ce constat, le Comité Directeur du club a décidé de recruter un salarié dans le but de définir et mettre en œuvre une vraie stratégie de communication, et de structurer la démarche de recherche et de fidélisation des partenaires.

Conclusion

Nous nous préparons ensemble à relever les défis de 2017. Aussi, toutes nos sections (l'Athlétic Club Herblinois, l’AC La Chapelle sur Erdre, le Stade Nantais AC et l'Herbauges Athlé 44), et les 85 dirigeants, juges et entraîneurs qui les animent au quotidien, continueront à œuvrer en ce sens, en repoussant nos limites, pour le meilleur de nos athlètes.

Alors, à vos marques, prêt ?

O. JEHANNET

 

 

Les commentaires sont fermés.