Étiquette : Agnès Raharolahy

Championnats d’Europe : Agnès Raharolahy argentée

Agnès Raharolahy ainsi ses coéquipières ont décroché une magnifique médaille d’argent sur le relais 4×400 m aux Championnats d’Europe de Berlin.

Les Françaises du relais 4×400 m ont bouclé, hier, la sixième soirée des Championnats d’Europe avec une médaille d’argent en 3’27″17. Troisième après le premier relais d’Eléa-Mariama Diarra et de Déborah Sananes. Agnès Raharolahy a pris les choses en main et a placé l’équipe en deuxième position avant de passer la témoin à Floria Gueï. À la lutte jusque dans les derniers mètres avec Justyna Swiety-Ersetic, la Polonaise (3’26″59) a pris le meilleur sur la Française. Cette médaille d’argent remportée est la quatrième breloque consécutive pour les Bleues sur le rendez-vous continental sur 4×400 m. 

« On a mis un peu de temps à montrer notre joie parce que ça reste toujours frustrant de ne pas allé chercher la médaille d’or. C’était l’objectif de ce championnat, de la récupérer parce qu’il y a deux ans à Amsterdam on avait déjà fait deuxième. Individuellement ça n’a pas forcément été facile, on a toutes les quatre été frustrées de notre saison, et bizarrement dans le relais on arrive toujours à sortir une bonne course.  On a réussi à se transcender ce soir (hier) ! », se félicite Agnès Raharolahy.

Si les françaises sont passées tout près de l’or, elles ont également été tout près de réussir l’exploit d’éclipser en 3 minutes, 27 secondes et 17 centièmes, la star brésilienne du PSG, Neymar, avec qui elles partagent la une de l’Equipe ce dimanche.

Résultats du week-end : Laura Valette, Marvin Pistol et Agnès Raharolahy assurent

Laura Valette (100 m haies), Marvin Pistol (110 m haies) et Agnès Raharolahy (250 m) ont monté tous les trois sur le podium du Meeting de Montgeron. Le benjamin Dejan Ottou et la minime Lomane Mesnil sont sacrés champions départementaux de triathlon à Nantes. 

Comme de coutume, le Stade Pierre de Coubertin de Montgeron a accueilli ce dimanche la première étape du circuit des meetings Elite 2018. Après avoir bouclé sa série en 13″26 (+2,3 m/s), Laura Valette a accéléré la cadence en finale avec 13″14, réalisant la plus belle rentrée sur 100 m haies de sa jeune carrière. La Nantaise monte sur la troisième marche du podium. Dans la même épreuve, Chloé Fagon se classe sixième en séries avec 14″21 (+0,5 m/s). Sur la lancée de ses 13″81 à Angers Marvin Pistol décroche également la troisième place des haies hautes masculines avec 14″02. Un peu plus tôt en séries, le vice-champion de France espoirs ce hiver est crédité de 13″94 avec un vent légèrement favorable de 2,2 m/s. 

Agnès Raharolahy repart de l’Essonne avec la médaille de bronze sur 250 m en 31″60 et une médaille dorée sur 150 m en 18″37. Enfin, le champion de France juniors du 60 m William Reppert a fait une belle rentrée sur la ligne droite avec 10″79 (+1,5 m/s). Ils auront l’occasion une nouvelle fois de montrer leur grande forme dimanche à Grenoble lors de la finale Elite 2.

.

Dejan Ottou et Lomane Mesnil triomphent

Disputés à Nantes au Stade Michel Lecointre, les Départementaux de triathlon benjamins et minimes ont vu un fort contingent de nos petits champions en nombre de 103. On soulignera tout particulièrement la victoire de Dejan Ottou chez les benjamins et de Lomane Mesnil chez les minimes filles. Le premier nommé n’a pas fait de détail grâce à un bon 100 m (11″87), un saut en longueur mesuré à 5,37 m et un jet à 9,74 m au poids. De son côté, Lomane Mesnil se pare d’or avec notamment un prometteur 7’28″36 sur 2000 m. Ses camarades Juliette Bourogaa (6e, 96 pts) et Romane Dubois (11e, 83 pts) profitent de son sillage. Intéressant tir groupé des benjamines filles avec Lya Mahé (9e, 85 pts), Jeanne Pasques (10e, 85 pts), Stella Gaudy (11e, 83 pts) et Mathilde Harent (13e, 82 pts). En benjamin, Tanguy Le Jaille se classe onzième et premier Nantais avec 75 unités. Chez les minimes, Franck Engolo Ngoa termine sixième avec 93 points. Suivent Clément Rondepierre (10e, 90 pts), Arthur Baros (16e, 85 pts) et Morgan Rouzies (17e, 84 pts). 

A noter les excellentes performances individuelles du minime Martin Gaudre sur 3000 m marche (15’49″90) et de la minime Léonie Jousselin qui expédie son marteau juste en-dessous dessous des 40 mètres (39,93 m). Les relais, fidèles à leur réputation, ont fait bonne figure en dérochant l’or sur le 4×60 m benjamins (33″85) et sur le 4×60 m minimes filles (31″31)..

A Tours, Alexandre Bourguignon est sacré vice-champion régional de l’octathlon minimes avec 3638 points. Enfin, lors du Meeting Régional se Saint Barthélemy d’Anjou Jade Dufrene (5,71 m) à la longueur et Noémie Dambry (3,70 m) à la perche ont donné satisfaction.

Agnès Raharolahy et William Reppert se préparent déjà pour Paris 2024

C’est parce que le Nantes Métropole Athlétisme encourage ses athlètes vers le haut niveau qu’il a décidé d’accompagner dès maintenant Agnès Raharolahy et William Reppert vers la route de Paris 2024.

Coup d’envoi de six ans de travail pour Agnès Raharolahy afin de préparer les Jeux Olympiques de Paris 2024. Dans le cadre d’une accélération de la professionnalisation du premier sport olympique, la Nantaise a d’ores et déjà acté son partenariat avec le club et bénéficie d’un statut d’« apprentie professionnelle ». Cette collaboration rentre dans la cadre de la politique de haut niveau du club afin que la spécialiste du tour de piste puisse disposer des moyens financiers nécessaires à son parcours d’athlète.

La Fédération a lancé un appel à projets professionnels auquel William Reppert a répondu à la fin du mois d’avril. Le principe ? Proposer un accompagnement sur le long terme, notamment financier, autour d’un projet sportif et surtout professionnel. S’il est sélectionné, il bénéficiera d’un soutien financier de la part de la FFA, du club et d’une entreprise partenaire, pour une durée minimum de 18 mois. Et le champion de France juniors du 60 m cet hiver serait accompagné par trois tuteurs : un membre de son club, un salarié de l’entreprise et un grand champion. Le début de l’accompagnement des athlètes débuterait en septembre prochain.

Crédit photo : Manu Chapelle (Athle Photo)

3 athlètes du NMA forment la Team CAFPI

Parce que réussir au plus haut niveau demande un investissement de chaque instant, CAFPI a organisé un challenge pour sélectionner et soutenir 3 athlètes du Nantes Métropole Athlétisme. Ils seront chargés de promouvoir les valeurs du Team CAFPI : engagement, esprit d’équipe, dépassement de soi ou encore l’abnégation au travail.

Deux sociétaires du NMA sont déjà partenaires : Agnès Raharolahy, double championne d’Europe du 4×400 m et championne de France Élite du 400 m, et Alexandre Dipoko-Ewané, champion de France et d’Europe du saut en hauteur (T47). Les deux membres du Team CAFPI ont maintenant un nouveau coéquipier en la personne de Clément Leduc, champion d’Europe juniors de cross par équipe. CAFPI a lancé un challenge pour recruter un athlète “Prometteur” du NMA afin de promouvoir la pratique et les valeurs du sport auprès de ses salariés. En 2018, le courtier en prêts immobiliers souhaitait constituer une équipe de 3 athlètes de haut niveau du club nantais et les aider dans la réussite de leur double projet sportif et professionnel. Cette équipe portera ses couleurs toute la saison 2018 marquée par les Championnats d’Europe de Berlin.

CAFPI invitait les candidats présélectionnés à s’inscrire du 5 janvier au 12 janvier 2018. Les inscriptions étaient ouvertes uniquement aux athlètes prometteurs selon des critères prédéfinis par le club et le partenaire. A la mi-janvier, 3 d’entre-eux ont été sélectionnés pour passer un entretien. C’est Clément Leduc qui a été retenu à l’issue du processus de sélection et se verra proposer un contrat de partenariat, d’une durée d’un an minimum, pour l’accompagner sur le plan personnel et financier (2 000 €) dans sa pratique sportive.

CAFPI Saint Herblain

Courtier en prêts immobiliers

Adresse : 37 Boulevard Salvador Allende, 44800 Saint-Herblain

Téléphone : 02 28 06 10 10

Crédit photo : Fédération Française d’Athlétisme

Trois nantaises en stage de préparation

Avant de lancer leur saison 2018, Agnès Raharolahy et Laura Valette sont actuellement à Agadir (Maroc) tandis que Léa Navarro est à Monte Gordo (Portugal).

Il y a le ciel, le soleil et la mer. Malgré un décor de carte postale, Agnès Raharolahy, Laura Valette et Léa Navarro ne se sont pas autorisées quelques jours de vacances. Les meilleurs sprinteurs et hurdlers français sont arrivés à Agadir (2 au 14 janvier) et il n’y a pas à dire, la ville offre de nombreux arguments pour séduire les athlètes. Le site est apprécié pour la douceur de son climat et pour la beauté de son littoral.  Au menu quotidien, de la musculation, des soins et des séances plus spécifiques. Pour la compétition, Laura Valette fera sa rentrée sur 60 m haies à Nantes le 20 janvier prochain tandis qu’Agnès Raharolahy jouera exceptionnellement le lièvre de luxe sur 800 m.

 

– Initiation Pilates – #pilates #mercileskinés #laurarigolepastrop 📸 @pascalmartinot

Une publication partagée par Agnès Raharolahy (@agnes_raharolahy) le

Léa Navarro est partie à Monte Gordo, sur la côte portugaise pour un stage hors cadre fédéral. La spécialiste du 3000 m steeple profite des installations magnifiques, des conditions climatiques excellentes et des parcours en nature de toute beauté pour commencer le travail spécifique. Cela permettra à la finaliste des Europe espoirs de Bydgoszcz (Pologne) d’émerger lors de ses premières compétitions hivernales.

Agnès Raharolahy, marraine de la promotion 2018 du Bachelor Sport Event & Management

La promotion 2017-2018 du Bachelor Sport Event & Management d’ISEFAC Nantes sera parrainée par Agnès Raharolahy.

« Fixez-vous un objectif clair, et ne lâchez jamais avant de l’atteindre ». C’est par ces mots qu’Agnès Raharolahy, double championne d’Europe du relais 4×400 m, sociétaire du Nantes Métropole Athlétisme a débuté son discours de Marraine de la promotion 2018 du Bachelor Sport Event & Management d’ISEFAC Nantes.

La surprise avait été bien gardée. A l’issue d’une vidéo retraçant son début de carrière et devant un amphi comble, elle a fait son apparition sous les applaudissements nourris des étudiants de troisième année passionnés, ravis et fiers d’être “marrainés” par une sportive remplie de valeurs.