Étiquette : Interclubs

Interclubs : Le club fin prêt pour Grenoble !

Dimanche le club s’apprête à disputer l’une des compétitions les plus importantes de son histoire à Grenoble, à l’occasion de la finale Elite 2 des Championnats de France Interclubs. 

Dimanche, c’est LE grand jour. Depuis 2012, le club a montré qu’il pouvait faire de belles choses. Peut-être encore dimanche. Il y a eu plusieurs montées. Il y a eu l’accession en Elite 2, l’échelon suprême national où nous évoluons depuis maintenant trois saisons. Il y a eu encore d’autres moments forts dont un total à plus de 60 000 points (60 503 unités) l’année dernière à Nice. Mais depuis la création de l’entente en 2012, c’est bien son plus grand défi que s’apprête à relever le Nantes Métropole Athlétisme, dimanche, à l’occasion de la finale Elite 2 des Championnats de France Interclubs.

Pour éviter les deux dernières places (sur huit) synonymes de relégation en National 1A, les Nantais doivent au moins obtenir la sixième place pour s’assurer le maintien dans l’élite. Les athlètes de la cité des Ducs devront rester fixés sur leur objectif : celui de tout donner pour l’équipe. Une compétition qui s’annonce donc passionnante avec l’ambition d’un maintien qui viendrait récompenser des mois d’efforts. Là, le NMA écrirait une des plus belle page de sa jeune histoire. Alors dimanche au stade Bachelard, un seul mot d’ordre : solidaires. Tous derrière les Oranges et Bleus !

.

Les athlètes dans les starting-blocks

Ce n’est pas une surprise, le Nantes Métropole Athlétisme possède des individualités de qualité avec de nombreux athlètes au-dessus des 1000 points sur leur épreuve. Le collectif, emmené par l’internationale française Agnès Raharolahy qui fera sa rentrée sur le tour de piste, pourra compter sur plusieurs d’entre eux ce dimanche. Dans une course qui ressemble déjà à s’y méprendre à une finale de championnats de France Elite, Laura Valette, auteur d’une belle rentrée sur 100 m haies en 13″14 à Montgeron, aura à coeur de réaliser une belle prestation. Toujours sur les haies hautes, Chloé Fagon et Marvin Pistol seront des atouts principaux. 

Sur le sprint, Jean-Pierre Bertrand tentera de briller sur la ligne droite face à Jimmy Vicaut, l’homme le plus rapide d’Europe. Le spécialiste du saut en longueur jouera également dans le bac à sable. En compagnie de Mike Falélavaki, ils seront très attendus en bout de sautoir. William Reppert devrait affoler les aiguilles du chronomètre sur 100 m tandis que Baptiste Nicolas espère l’imiter sur 400 m. Le club pourra aussi compter sur l’expérience du Président Olivier Jéhannet qui met la main à la patte en disputant le concours du poids et sur des jeunes pousses aux dents longues à l’image de Victoire Gredin-Bour (200 m) et de Louise Kremer (triple saut). Sur 400 m haies, le duo hommes (Gaël Perrigaud et Alan Oussénékan) et le duo femmes (Audrey Nkamsao et Mathilde Coquillaud Salomon) ont fière allure.

Les plieurs de gaule Alexandre Marchand, Logan CrenNoémie Dambry et Louise Libessart devraient eux aussi rapporter de précieux points dans l’escarcelle nantaise. Kinley Manga Mbassa et Matthieu Fraud souhaitent rendre une belle copie au triple saut. Même objectif pour Noé Del Proposto et Nicolas Monique à la hauteur, tout comme Maxime Sauton sur l’aire de lancer du marteau. Sur cette dernière épreuve, il faudra suivre les performances de Léana Demy et d’Héloïse Rousse. Même constat pour Jade Dufresne et Maïna Pinçon à la longueur. 

Les demi-fondeurs devraient assurer les points, avec sur 800 m Dimitri Pasquereau et Jérémie Gaiffe ainsi que Joanne Guyot et Louise Bénévent. Sur la distance supérieure, le 1500 m, les protégés de Patrice Binelli Clément Leduc, Marine Le Guilloux et Léa Poli devraient être aux avant-postes. Le premier nommé aura fort à faire face au triple médaillé olympique du 3000 m steeple Mahiedine Mekhissi lequel pourrait donc faire office de locomotive idéal pour le Nantais, afin de descendre largement sous les 3’50. Les jeunes internationales tricolores Margaux Conan et Léa Navarro (3000 m) feront partie des attractions de la journée. Corentin Lavergne sera également à suivre de près sur 3000 m steeple. En tout début de programme, les marcheurs Valentin Chablat, Loïc Le MagueresseSophie Moysan et Diane Duquesne montreront la voie à leurs camarades.

Le club pourra aussi compter sur le renfort de plusieurs noms bien connus dont Eva Gérad (disque), Jan-Willem Stam (3000 m) ou encore Curtis Ebym’bwala Muendy (marteau). Si avec tout ces éléments, ça ne passe pas…

Tout donner, tous ensemble. Allez Nantes !

.

Equipe 1 (Grenoble)

Date : Dimanche 20 mai

Départ 19 mai – 7h45 du parking SUAPS (Boulevard Guy Mollet)

Arrivée 21 mai – 3h00 du parking SUAPS (Boulevard Guy Mollet)

Composition

Horaires

.

Equipe 2 (Saint-Laurent-sur-Sèvre)

Date : Dimanche 20 mai

Départ à 8h30 du parking SUAPS (Boulevard Guy Mollet)

Composition

Horaires

.

Equipe 3 (Nantes – Stade Michel Lecointre)

Date : Samedi 19 mai

Composition

Horaires

Interclubs : Vivement le second tour !

Ce dimanche, l’équipe fanion du NMA a parfaitement négocié le 1er tour Interclubs à Angers en récoltant 59 075 unités. À la Roche sur Yon, l’équipe 2 marque 41 033 points tandis que l’équipe 3 est à son niveau et engrange 19 299 points à Nantes. Récit d’une belle journée d’athlétisme.

C’est sûr, quand il fait beau, c’est plus agréable et souvent plus facile de faire de l’athlétisme. Ce dimanche dans les quatre coins des Pays de la Loire, le Nantes Métropole Athlétisme a brillé de mille feux sous le soleil. Tout cela dans une bonne humeur. Avec des juges répartis aux quatre coins du stade, tous les acteurs étaient en place pour une journée réussie. Le spectacle pouvait commencer.

.

L’équipe fanion réussit son entrée en lice

Après avoir terminé à la sixième place en mai 2017, les Nantais sont repartis en campagne avec le même objectif : se trouver dans la partie haute du tableau dans deux semaines pour se maintenir en Elite 2. Avant de penser à cette échéance, il fallait réaliser un maximum de points aujourd’hui à Angers. La journée a souri à l’équipe 1 qui cumule 59 075 points et termine cinquième de sa poule Elite 2. Il s’agit du record du club pour une première manche Interclubs (58 126 points en 2017). Un total qui apporte de la confiance au groupe et lui permet de lancer véritablement sa saison.

Parti en quête de points dans le Maine-et-Loire, c’est exactement ce qu’ont fait les athlètes du NMA, à l’image de Laura Valette. Créditée de 12″24, la Nantaise, spécialiste du 100 m haies, a délaissé les obstacles pour la ligne droite. La championne de France Elite du 60 m haies, qui souhaitait travailler sa vitesse pure, lance sa saison estivale de belle manière.

Plusieurs athlètes ont également été en mesure d’obtenir de précieux points pour l’équipe. Superbe performance de Marvin Pistol qui, en avalant les 10 obstacles en 13″81, réalise la meilleure performance de la journée à la table de cotations avec 1123 unités. Sans surprise, Agnès Raharolahy et Jean-Pierre Bertrand ont fait partie des principaux acteurs. La première nommée boucle le demi-tour de piste en 24″48 et contribue à la victoire du 4×400 m. Le second est flashé à 10″45 sur la ligne droite et s’est envolé à 7,70 m dans le bac à sable. Loin d’être rassasié, le pensionnaire de l’INSEP a pris part au relais 4×100 m. Alignées sur 100 m haies et au saut en hauteur, Cholé Fagon (13″82 et 1,60 m) et Mathilde Coquillaud-Salomon (13″94 et 1,75 m) ont brillamment rempli leur contrat.

 

Satisfaction pour Victoire Gredin-Bour (24″93 sur 200 m) Baptiste Nicolas (48″42 sur 400 m), Clément Leduc (8’33″63 sur 3000 m), Dimitri Pasquereau et Joanne Guyot (1’49″14 et 2’15″24 sur 800 m), Marine Le Guilloux et Léa Navarro (1re et 3e du 1500 m en 4’36″56 et 4’37″57), Margaux Conan et Léa Poli (2e et 4e du 3000 m en 10’15″18 et 10’27″94), Valentin Chablat et Sophie Moysan (24’55″37 sur 5000 m marche et 17’41″36 sur 3000 m marche), Alan Oussénékan et Audrey Nkamsao (55″65 et 60″42 sur 400 m haies), Maïna Pinçon et Jade Dufrene (5,79 m et 5,54 m), Kinley Manga Mbassa et Matthieu Fraud (14,99 m et 13,89 m au triple saut), Alexandre Dipoko-Ewané (1,90 m à la hauteur) et Alexandre Marchand (14″83 sur 110 m haies et 5,20 m à la perche) qui ont donné du poids au total engrangé en terre angevine.

Sans oublier les lanceurs bien sûr, comme Maxime Sauton (48,50 m au marteau), Clément Thomas (51,37 m au javelot), Iris Onumba et Léana Demy (38,41 m et 35,88 m au marteau) et Ariana Koko (28,37 m au disque) qui apportent eux aussi leur pierre à l’édifice.

Même amputé de quelques éléments, le collectif a pu compter sur les nouvelles recrues pour montrer son savoir-faire et son potentiel. Noémie Dambry et Louise Libessart, ont réalisé un joli concours de perche, en franchissant 3,70 m et 3,60 m, tout comme Logan Crenn (4,00 m) Le Président Olivier Jéhannet (12,17 m au poids) est également venu renforcer le collectif nantais, apportant toute son expérience. Les relais, fidèles à leur réputation, ont fait bonne figure sur 4×100 m et 4×400 m en remportant les quatre courses chez les hommes et chez les femmes.

Un classement est procédé au sein des 8 clubs de notre poule en vue du second tour. Les clubs se voient attribuer les points de bonus suivants : 1 000 points au 1er, 900 points au 2e, 800 points au 3e, etc… et 300 points au 8e. En se classant sixième, le NMA récolte 400 points avant son déplacement en Rhône-Alpes. Un petit matelas de sécurité certes mais pas question de relâcher les efforts. Dans quinze jours au Stade Bachelard de Grenoble, théâtre de la Finale Elite 2, nos athlètes auront à cœur de réussir encore une belle performance. Ensemble, toujours.

.

L’équipe 2 en pleine forme 

Avec un total de 41 033 points, l’équipe 2 termine cinquième de sa poule, qui s’est disputé au Stade Jules Ladoumègue de la Roche-sur-Yon. Grâce à cette performance, même s’il est impossible que le collectif de la cité des Ducs monte à l’étage au-dessus en raison du niveau de la division de l’équipe 1, il disputera dans quinze jours les poules finales de montée. De la journée, chez les filles, on retiendra tout particulièrement les 60″21 d’Alana Créantor sur 400 m, les 2’22″28 d’Anaëlle Baudoux sur 800 m et les 14″96 d’Axelle Reppert sur 100 m haies. Chez les garçons, William Vochelet est crédité de 11″35 sur 100 m, Orféo Monganne a couru le 400 m en 50″55 tandis que Brewenn Lappartien a fait bonne figure à la longueur (6,51 m). Une belle homogénéité d’ensemble qui, une fois n’est pas coutume, a fait la force du NMA. 

Quoiqu’il arrive, l’équipe 2 évoluera en N2 l’année prochaine.

.

Les équipes 3 et 4 au rendez-vous

A domicile, sur le Stade Michel Lecointre de Nantes, les équipes 3 et 4 comprenant des  cadets-juniors et des anciens toujours au top, matchaient avec beaucoup de fougue respectivement en région et en promotion. Ils réalisent 19 299 points et 3106 points La plupart des courses leur étaient acquises et le niveau se montrait excellent à l’image de Laurent Cogotti (52″80 sur 400 m), Vincent Barbeau et Laurence Dupont-Alne (9’30’49 et 12’23″15 sur 3 000 m). Quelques faiblesses dans des disciplines techniques mais peu importe, chacun apportait sa contribution en palliant même des absences dans des épreuves inhabituelles.

Vivement le second tour !

Interclubs : Demandez le programme du 1er tour !

En ce premier week-end du mois de mai, rendez-vous crucial pour le Nantes Métropole Athlétisme avec le 1er tour des Interclubs. Au programme, l‘équipe fanion se déplacera à Angers ce dimanche tandis que l’équipe 2 sera à la Roche sur Yon. Les équipes 3 et 4 disputeront la première manche à domicile au Stade Michel-Lecointre.

.

Equipe 1 : Angers

  • Départ en car à 8h45 au Parking SUAPS – Boulevard Guy Mollet
  • Composition ici
  • Horaires ici


Equipe 2 : La Roche sur Yon

  • Départ en car à 8h45 au Parking SUAPS – Boulevard Guy Mollet
  • Composition ici
  • Horaires ici


Equipe 3 et 4 : Nantes (Stade Michel-Lecointre)

  • Rendez-vous dès 10 h pour encourager et soutenir ses camarades
  • Horaires ici

Pour tout vos messages, commentaires et photos sur les réseaux sociaux, utilisez le hashtag #teamNMA !

.

Rejoignez l’événement Facebook, en cliquant ici.

.

Facebook : www.facebook.com/nmathle
Twitter : www.twitter.com/nmathle
Instagram : www.instagram.com/nmathle
Site internet : www.nmathle.fr

Les athlètes du NMA évoquent les Interclubs

Les Interclubs se dérouleront cette année le 6 mai pour le 1er tour et le 20 mai pour le second. A moins d’un mois du début de l’événement, coup de projecteur sur le premier grand rendez-vous de la saison estivale. Agnès Raharolahy, Laura Valette, Jean-Pierre Bertrand, Dimitri Pasquereau et Léa Navarro, qui portent haut les couleurs du NMA depuis de nombreuses années, évoquent leur bonheur de disputer la compétition. 

Les Interclubs ou quand l’athlétisme devient un sport d’équipe. Étape capitale de la saison pour le club, les Interclubs permettent de transformer, le temps de deux dimanches du mois de mai, un sport individuel en sport d’équipe. La compétition permet également de rassembler des athlètes habitués à rouler que pour eux-mêmes. Agnès Raharolahy a fait part de son enthousiasme de participer à l’événement avec les Orange-et-Bleu : « Les Interclubs sont pour la plupart la première compétition de la saison estivale et permettent de la lancer dans une bonne ambiance et sans trop de pression. L’ambiance, l’esprit d’équipe et le challenge sont les maîtres-mots des Interclubs. C’est toujours sympa et stimulant de se transcender pour une équipe dans un sport individuelL’objectif sera de se maintenir ou de monter, et faire une bonne performance individuelle. Tout ça dans la bonne ambiance ! ». 

.

Ensemble, c’est tout

Pour plusieurs athlètes du NMA, le mois de mai coïncide généralement avec cette compétition et ils n’hésitent pas à donner de leur personne, et se mettent au service du collectif. C’est le cas de Laura Valette, championne de France Elite en salle du 60 m haies, pour qui les Interclubs « sont les deux premières courses c’est donc un bon tremplin. Ce qui me plait c’est de partager les émotions avec les gens du club qu’ils soient des athlètes, des bénévoles ou des dirigeants. On donne son maximum pour un résultat collectif et non personnel ce qui rajoute une pression positive. Le maintien du NMA en Elite B serait une bonne réussite et la montée en Elite A ce serait la cerise sur le gâteau ! ».

Le champion de France Elite à la longueur Jean-Pierre Bertrand a expliqué pourquoi il aime tant ce genre de journées : « Les interclubs me permettent d’aborder une compétition en étant concentré mais détendu. L’atmosphère me permet de pouvoir me sentir libéré. Je dois pouvoir travailler sur cette sensation et la retrouver lors de chaque compétition. Dans les interclubs, on tire une sorte de force collective. Ça me motive énormément. Des interclubs réussis, sont des interclubs ou tout le monde a la sensation d’avoir donné le maximum (perfs mais aussi encouragements et disponibilité). C’est le seul moment où peu importe le niveau, on se retrouve face au même objectif et on a tous un rôle à jouer ».

De son côté, Dimitri Pasquereau, champion de France Elite du 800 m en salle, affiche en plus d’une grande détermination, un bon état d’esprit collectif : « Le premier tour permet de retrouver l’ambiance de la piste et de lancer la saison en famille. Le deuxième un peu plus compétitif pour maintenir le club et se jauger individuellement avant les Meetings. L’ambiance, le seul moment où tu cours en équipe et que tu passes deux bonnes journées avec souvent pas mal de souvenirs. J’espère que l’ensemble des athlètes lanceront la saison comme ils le souhaitent et sans blessure ».

Les Interclubs sont une compétition à part dans le paysage athlétique français et notre spécialiste du 3000 m steeple Léa Navarro le rappelle « Les interclubs sont souvent la première compétition de ma saison. J’arrive donc la plupart du temps sans pression. C’est vraiment une belle fête de l’athlétisme. C’est avant tout un moment de cohésion avec le club. Ce qui me plait dans les interclubs c”est le fait qu’on se mélange entre toutes les disciplines. En général les sprinters restent avec les sprinters, les demi-fondeurs aussi et surtout les lanceurs sont isolés. Des bons interclubs ? Un nouveau record de points. Mais surtout que tout le monde prenne du plaisir et donne tout ! ». 

« Ambiance, cohésion, collectif » des mots qui reviennent souvent dans la bouche des sociétaires de la cité des Ducs. Alors, qui a dit que l’athlétisme était un sport individuel ?

.

Retrouvez la répartition des poules prochainement sur www.nmathle.fr.

Crédit photo : KMSP – Stéphane Kempinaire / PhotoAthle – Emmanuel Chapelle