La Portugaise du Nantes Métropole Athlétisme Auriol Dongmo a signé à Karlsruhe la meilleure performance mondiale de l’année au lancer du poids en projetant son boulet à 19,65 m. Brillante victoire de Laura Valette sur 60 m haies à Mondeville en 8″10.

Il s’agit de LA performance de la soirée vendredi lors du Meeting de Karlsruhe (Allemagne), première étape du World Athletics Indoor Tour. Dans le concours du lancer du poids féminin, Auriol Dongmo a survolé les débats. Meilleure performeuse mondiale en 2020, la Portugaise de 30 ans a rapidement repris son bien avec 18,81 m dès son premier essai. Suffisant pour remporter le concours, ce jet sera néanmoins amélioré par la suite avec trois lancers à plus de dix-neuf mètres, dont un à 19,65 m (record national) ! Facile, elle devance très largement ses concurrentes (la Suédoise Fanny Roos se classe deuxième avec un record national à 18, 64 m) et réalise une marque qui n’avait pas été atteinte en indoor depuis mars 2016 et les Mondiaux de Portland. Si la concurrence s’annonce plutôt rude aux JO de Tokyo l’été prochain, la lanceuse du NMA devrait mettre les bouchées doubles afin de ne pas laisser une breloque qui lui semble déjà promise. Le poids mondial va bien, seulement quelques jours après que l’Américain Ryan Courser s’est approprié le record du monde avec 22,82 m.

Deuxième compétition en 2021 et deuxième succès pour Laura Valette sur 60 m haies. À Mondeville samedi soir, l’athlète coachée par Richard Cursaz (CTS des Pays de la Loire) s’est imposée en 8″10 (8″12 en séries), égalant son record personnel, établi à Miramas il y a huit jours. « Ce genre de Meeting où il y a beaucoup de niveau, on y va vraiment pour la gagne. J’aurai bien voulu faire un petit peu mieux en terme de chrono mais je suis satisfaite ». La chasse aux minima était dans la tête de la hurdleuse des bords de l’Erdre. Les standards de qualification pour les Europe en salle (5 au 7 mars) sont fixés à 8″01 sur 60 m haies. Un chrono que la championne de France Elite sur la distance en 2018 doit être en mesure d’atteindre dans les prochaines semaines. Toujours dans le Calvados, Germaine Abessolo Bivina, après avoir bouclé sa série du 60 m en 7″61, s’est classée cinquième de la finale B en 7″53. À Eaubonne, Rougui Sow (6,12 m) et Yann Randrianasolo (7,82 m) ont respectivement dominé le concours de longueur masculin et féminin. À Rennes, Axelle Reppert, en pleine progression, a égalé sa marque chronométrique sur 60 m haies en 8″44.  À noter également, les 24″72 de Victoire Gredin-Bour sur 200 m et les 7″06 de Dejan Ottou sur 60 m.

Crédit photo : World Athletics