Présentation des recrues pour la saison 2017-2018

Le Nantes Métropole Athlétisme a le plaisir d’officialiser pour cette nouvelle saison un recrutement XXL avec 9 arrivées. A l’aube de la reprise des compétitions une présentation des athlètes s’impose.

.

Chloé Fagon (100 m haies)

Dans une discipline qui ne manque déjà pas de talents, Chloé Fagon vient renforcer notre effectif sur 100 m haies où elle détient un solide record personnel en 13″50.  Après deux années passées sur Nantes aux cotés de Richard Cursaz, elle prend le décision de quitter son club de l’Athlétic Club Salonais et de rejoindre le club de la cité des Ducs. L’étudiante en biologie à l’Université de Nantes possède également des records honorables sur la ligne droite (11″83) et au saut en hauteur (1,70 m).

Sa décla : « Je pense que le club continuera à me faire progresser et à développer mon expérience. »

.

Marvin Pistol (110 m haies)

Formé au CA Montreuil depuis 2009, Marvin Pistol connaît une progression linéaire sur les haies hautes, au point de décrocher une sélection en équipe de France lors d’un Match international à Lyon en 2015. Sa vitesse et ses qualités techniques font de lui l’un des grands espoirs hexagonaux sur la discipline. Vice-champion de France espoirs cet été, l’athlète de 21 ans rejoint les rangs du Nantes Métropole Athlétisme où il aura à cœur de briller et a une belle occasion de se relancer dans un club tout aussi ambitieux. Il a commencé un BPJEPS APT (Activités Physiques pour Tous) au CREPS de Nantes en septembre.

Sa décla : « Ça me fait plaisir d’être aussi bien accueilli et j’ai l’impression que c’est un club où il y a des valeurs fortes qui me touchent plus particulièrement. Je suis ravi de ma nouvelle aventure. »

.

Louise Libessart (Saut à la perche)

Le NMA enregistre la signature de trois perchistes. Ayant des difficultés à concilier sa vie professionnelle (Infirmière de nuit au CHU de Nantes) et sa carrière sportive, Louise Libessart décide, après plusieurs très bonnes années chez le voisin des Sables d’Olonne, de rejoindre les rangs du club pour bénéficier des meilleures conditions possibles pour s’entraîner. La détentrice d’un record de Vendée (3,91 m) qui s’entraîne avec Alain Donias souhaite poursuivre sa progression et devenir à terme habituée des grandes compétitions nationales. 

Sa décla : « On a un bon groupe d’entraînement de perche cette année, c’est une autre motivation et cela donne envie de se dépasser. L’arrivée de Noémie me fait du bien, en compétition il va y avoir de la concurrence et ça va faire de bons concours. Ça crée de l’émulation. »

.

Noémie Dambry (Saut à la perche)

Récemment arrivée à Nantes, la championne de France cadettes Noémie Dambry (3,75 m) a rejoint le groupe d’Alain Donias. Grâce à ce changement radical de vie qu’elle assume sans difficulté, elle aspire réaliser des progrès fulgurants. La native du Nord, volontaire et ambitieuse, partage aujourd’hui sa vie entre les sautoirs de perche et les amphithéâtres de la fac de STAPS. Décrocher (non pas encore le ciel) une sélection en équipe de France chez les juniors est un vrai objectif. Si elle continue sa progression, tous les espoirs lui sont permis.

Sa décla : « Je suis contente d’être ici,  je pense que je vais bien progresser aux cotés d’Alain qui va m’apporter toutes les connaissances qui me manquent. »

.

Logan Cren (Saut à la perche)

Le Nantes Métropole Athlétisme enregistre enfin un troisième perchiste en la personne de Logan Cren. Le jeune athlète de 18 ans a fait toutes ses gammes au Quimper Athlétisme avant de rejoindre la Maison Bleue en septembre ainsi que la section sportive du Lycée de La Colinière. Toujours bien placé aux Championnats de France jeunes (6ème cet hiver avec 4,50 m), on lui souhaite de suivre le même chemin qu’un certain Alexandre Marchand.

Sa décla : « Venir à Nantes me permet de concilier études et sport. En effet, je vais pouvoir profiter de meilleures conditions d’entraînement tout en suivant mon programme scolaire. J’ai tout ce qu’il me faut pour pouvoir progresser. »

.

Margaux Conan (10km – Cross)

Tout juste arrivée en provenance de l’AS Bouguenais Rezé, Margaux Conan a honoré sa première sélection en équipe de France, dans la catégorie juniors, lors du 10 km de Rennes, le 8 octobre. La jeune athlète de 19 ans a frappé un grand coup en décrochant une belle cinquième place avec un chrono de 36’54, soit à la seconde près son record personnel établi à Saint-Sébastien au mois d’avril dernier. Spécialiste du cross, du macadam mais également brillante sur piste, elle a plus d’une corde à son arc et pourrait être une bonne surprise dans le recrutement bleu et orange.

Sa décla : « Je suis ravie de rejoindre le NMA. Je pense qu’on peut faire quelque chose de bien par équipe en cross. »

.

Bethan Partridge (Saut en hauteur)

Outre les arrivées d’athlètes français de tous niveaux, trois athlètes étrangères nous rejoignent également. Pour une sauteuse en hauteur, il y a bien un adversaire : la barre. Jusqu’à 1,89 m, aucune n’a résisté à la championne GBR indoor 2017 Bethan Partrigde. Une performance qui lui a permis cet été de se classer dans le top 30 mondial et d’être sélectionnée aux Jeux du Commonwealth qui se déroulent à Gold Coast en Australie du 4 au 15 avril 2018. Âgée de 26 ans, c’est une grande habituée du Meeting Élite Nantes Métropole Indoor puisqu’elle recense pas moins de quatre participations depuis 2013. En effet, les premiers contacts datent de deux ans et le NMA a sauté sur l’occasion, engageant cette saison une recrue de taille.

.

Auriole Dongmo (Lancer du poids)

On continue notre recrutement format XXL avec Auriole Dongmo, ex-licenciée à Amiens UC, qui a connu une année 2017 exceptionnelle. La lanceuse de poids camerounaise transforme en or tout ce qu’elle touche. Elle a ainsi ramené le métal précieux des Jeux de la solidarité islamique de Baku (Azerbaïdjan) en mai, avant d’offrir un autre métal doré à son pays aux Jeux de la Francophonie en juillet dernier à Abidjan (Côte d’Ivoire). Elle affiche une régularité bien au-delà des 17,50 m et possède un record particulièrement élevé (18,37 m en 2017). Elle devrait être l’une des terreurs sur les aires de lancer sur le plan national.

.

Germaine Abessolo-Bivina (100 m – 200 m)

D’origine camerounaise, demi-finaliste aux Universiades 2017 sur 100 et 200 m et dans le top 8 africain depuis 2014, Germaine Abessolo-Bivina (27 ans) est très liée avec Audrey Nkmsao, arrivée l’an dernier au club (naturalisation en cours). Elles seront toutes les deux nantaises en juin 2018. Cette année, elle a remporté une médaille d’argent au relais 4×100 m aux Jeux de la Francophonie et une médaille de bronze aux Jeux de la Solidarité islamique. Détentrice de solides records personnels sur la ligne droite (11″55) et sur le demi-tour de piste (23″87), la sprinteuse nantaise a toutes les cartes en main pour réaliser une saison phénoménale.

Crédits photos : Emmanuel Chapelle (PhotoAthle)