Sélectionner une page

Marvin Pistol : « Je suis ravi de ma nouvelle aventure »

Marvin Pistol : « Je suis ravi de ma nouvelle aventure »

Formé au CA Montreuil depuis 2009, Marvin Pistol connaît une progression linéaire sur les haies hautes, au point de décrocher une sélection en équipe de France lors d’un Match international à Lyon en 2015. Sa vitesse et ses qualités techniques font de lui l’un des grands espoirs hexagonaux sur la discipline. Vice-champion de France espoirs cet été, l’athlète de 21 ans rejoint les rangs du Nantes Métropole Athlétisme où il aura à cœur de briller. Interview.

 

— Bonjour Marvin, tout d’abord bienvenue au Nantes Métropole Athlétisme. Quelles sont les motivations qui vous ont poussé à rejoindre le club ? 

J’avais besoin de changer d’environnement, de trouver un contexte sportif propice à la performance. Cela passait par un changement de club et également un changement de coach. J’étais parti trois jours en stage avec Richard Curzas (CTS des Pays de la Loire) il y a deux ans et j’avais vraiment accroché ses méthodes d’entraînement. A l’époque je m’étais dit que si je devais changer de coach un jour, je me dirigerais naturellement vers lui.  Je connaissais de noms quelques athlètes du NMA comme Laura Valette. 

 

— Quel bilan tirez-vous de votre saison 2016-2017 ?

Ça été une saison un peu compliquée parce que j’ai testé beaucoup de choses. J’ai essayé le départ en sept appuis et ça n’a pas forcément marché. J’ai eu également quelques pépins physiques. Parallèlement, je devais réaliser mes démarches pour mon arrivée à Nantes donc je n’étais pas forcément concentré à l’entraînement. C’est deux semaines avant les France espoirs que je suis réellement rentré dans ma saison, le fait d’avoir presque tout validé pour septembre, ce qui m’a enlevé un poids sur les épaules. Ça s’est plutôt bien passé parce que je termine vice-champion de France. Au vu de ma saison, je n’étais pas serein mais j’avais l’ambition de ramener une médaille. 

 

— Quelle est votre plus grande échéance cette saison ?

J’ai dans un coin de ma tête les Championnats Méditerranéens, y participer et réaliser une performance là-bas serait un aboutissement et une réussite. Cela veut dire que j’aurai fait le bon choix. Après, cela ne veut pas dire que si je n’y vais pas, je n’aurai pas fait le bon choix mais ce serait un point positif.

 

— Quels sont les axes de travail qui vont vous permettre de continuer à progresser ?

Avec Richard, on doit travailler en priorité la condition physique et la souplesse, qui sont mes petits points faibles. En ce qui concerne la technique de haie, je n’ai pas encore beaucoup franchi les obstacles depuis la reprise et donc je n’ai pas encore de retour du coach sur les défauts qu’il a vus. D’ici un mois, j’en saurais un peu plus déjà. Sur les haies, je pense avoir moins de retard que sur le travail physique. 

 

— Vous en êtes où sur le plan professionnel ?

Je commence un BPJEPS APT (Activités Physiques pour Tous), ma rentrée se déroule jeudi 12 octobre au CREPS. C’est super de pouvoir allier études et sport de haut niveau. Ça me fait plaisir d’être aussi bien accueilli et j’ai l’impression que c’est un club où il y a des valeurs fortes qui me touchent plus particulièrement. Je suis ravi de ma nouvelle aventure.

.

Vous l’avez bien compris, Marvin Pistol aura à cœur de défendre les couleurs du NMA lors des grands rendez-vous nationaux à venir, ne serait-ce que lors des interclubs en mai prochain.