Sélectionner une page

Résultats du week-end : De belles promesses avant Evry-Bondoufle

Résultats du week-end : De belles promesses avant Evry-Bondoufle

Retour sur les principales compétitions du week-end avec les Championnats régionaux U18/U20 à Nantes, les 10 km de Saint Laurent sur Sèvre, le Challenge National des Ligues de Marche et les Jeux d’Atlantique d’Automne qui ont été arrêtées à cause de la tempête Alex.

Dernière étape qualificative pour les France cadets-juniors à Evry-Bondoufle les 17 et 18 octobre, les Championnats régionaux U18/U20 au stade Michel Lecointre à Nantes ont souri à nos pensionnaires qui ont décroché 16 médailles dont 6 en or.  Parmi les plus beaux résultats, on peut mettre en évidence les 2’15″84 de la cadette Lomane Mesnil sur 800 m (record personnel), les 25″48 (+1,1 m/s) de la junior Camille Reinhard sur 200 m et les 12″22 (-0,1 m/s) de la junior Victoire Gredin-Bour sur 100 m. Côté running, les 10 km de Saint Laurent sur Sèvre ont permis à Baptiste Binelli (7e en 32’30) et au néo-nantais Kaelig Jegou (10e en 33’03) d’améliorer leur record personnel. Soulignons aussi la onzième place du Master Ludovic Calastrenc avec un chrono de 33’03.

Il y avait quatre représentants du NMA au Challenge National des Ligues de Marche dimanche à Saran (Loiret). En cadettes, Rachel Bouquin (16e) et Laura Lijéour (17e) ont respectivement parcouru 5345 m et 5312 m en 30 minutes. La minime Lowenn Kergoat (11e) a quant à elle totalisé 3505 m en 20 minutes. Cinquième des France espoirs sur 10 km à Albi le 13 septembre dernier, Valentin Chablat n’a pas été au bout du 20 000 m marche et a mis le clignotant.

 

Vent défavorable à Rezé

Lors des Jeux d’Atlantique d’Automne à Rezé samedi, les benjamins et minimes ont eu du mérite à braver les conditions atmosphériques très difficiles avec rafales de vents et pluie sans discontinuer. Les conditions étaient rendues si difficiles avec la tempête Alex que les organisateurs ont arrêté les épreuves en plein milieu de la compétition. Peu de performances à se mettre sous la dent si l’on excepte les 1,35 m de la benjamine Loanne Raingeard à la hauteur et les 13”3 (+4,1 m/s) sur 120 m du prometteur Dejan Ottou.

Works with AZEXO page builder