Résultats du week-end : Du plaisir à tous les niveaux

En plus des Jeux Atlantique d’Hiver Benjamins et Minimes, la route a aussi été à l’honneur ce week-end avec le Saint-Pol – Morlaix et la Corrida de Guérande.

Jeux Atlantique d’Hiver Benjamins et Minimes (Nantes) :

Pour le suspense il faudra repasser. Pour sa deuxième année d’athlétisme Dejan Ottou survole les débats avec un total de 103 points au triathlon benjamins (6″78 au 50 m notamment), reléguant son dauphin à 13 points. C’est tout sauf une surprise mais cette compétition a une nouvelle fois démontré qu’il faudra compter sur lui cette saison : « C’est un athlète toujours présent, motivé et soutenu par ses parents » se félicite Thomas Santi. Toujours chez les garçons mais en minimes, porté par la deuxième place de Franc Engolo qui compile 88 points, Alexandre Bourguignon se classe cinquième avec 81 unités. Un troisième athlète nantais intègre le top 10, Yanis Lamotte, huitième avec 76 points alors que Clément Rondepierre termine quinzième (69 pts). « Nous ne sommes pas dans une période propice à la performance mais cela donne à tout le monde beaucoup d’envie de bien faire les choses et de continuer à progresser. Le plus important c’est qu’ils s’amusent » résume le coach.

Encore un joli tir groupé chez les benjamines filles, Lya Mahé, Coline Cousseau et Mathillde Harent se classent respectivement huitième (74 pts), neuvième (74 pts) et dixième (72 pts), réussissant leur pari de terminer dans les dix premières. On retiendra les 77 points de Clara Salle en minimes qui se hisse au onzième rang.

.

Les résultats hors-stade :

Le Saint-Pol – Morlaix a également occupé le devant de la scène ce week-end. Le parcours roulant et le vent favorable permettent à beaucoup de réaliser des performances près de leurs standards habituels. S’il n’a pas joué les premiers rôles, Benoit André (1h18’19) a obtenu le meilleur classement parmi les six athlètes nantais engagés en Bretagne. Il décroche un top 50, au terme d’un semi-marathon très rapide, comme toutes les courses disputées dimanche : « C’était une bonne course, les conditions étaient vraiment optimales, il ne faisait pas trop chaud. Au niveau du chrono je ne cherchais pas mieux. Je suis natif de Bretagne, ça fait quinze que je le fais, je sais où sont les difficultés. Il y a une bonne densité devant donc on n’est jamais tout seul. Je vais attaquer la saison de cross à partir de décembre en espérant aller le plus loin possible ». Parmi les autres résultats, à noter : Michel Nicolas (1h39’44) et Michel Prigent (1h43’43).

Toujours côté course sur route, la Corrida de Guérande a permis de mettre aux athlètes d’obtenir des places d’honneur à l’image d’Yvan Noblet (12e ; 35’43) et de Nicolas Rondeau (21e ; 36’41).