Sélectionner une page

Foulées de Saint-Sébastien : Une 67ème édition sous le soleil

Foulées de Saint-Sébastien : Une 67ème édition sous le soleil

Plus de 800 coureurs ont disputé dimanche sous un soleil radieux les Foulées de Saint-Sébastien et ont bénéficié d’un contexte propice à la performance et aux chronos.

Les conditions étaient réunies pour une belle fête de la course à pied. Le temps doux a incité le public à venir encourager les 805 coureurs au départ du 10 km. Il a fait très beau, dimanche, en fin de matinée, quand les participants se sont élancés pour 10 km. Dès les premiers mètres les favoris s’installent à l’avant du peloton. C’est finalement au sprint que se joue la victoire et à ce jeu-là, le Tunisien Khmaies Abbassi (30’32) a été le plus fort, passant près du record de l’épreuve de Clément Leduc (30’25 en 2017). Derrière le vainqueur, les Nantais ont fait bonne figure. Onzième en 32’58, Frédéric Bourgeais prend la très honorifique place de “premier sociétaire du NMA”. Arrivent ensuite Olivier Fremy (19e en 33’27), Florian Balitrand (23e en 33’36), Régis Godillon (28e en 33’44), Pierre Jeannin (32e en 33’56), Benoit André (34e en 34’01), Alexandre Hulin (55e en 34’41), Etienne Thomas (62e en 34’59), Jérôme Joussemet (72e en 35’36) et Jan-Willem Stam (81e en 35’48). Premier junior en 33’45, Baptiste Binelli a profité d’un parcours propice à la performance pour améliorer son record personnel : « Je pars un peu trop vite sur le premier kilomètre en 3’06 et même sur le premier 5km en 16’15. J’explose sur la seconde partie de course ou je fais 17’30. J’essaye de relancer pour tenir et faire un chrono. Je venais faire 34’59 et au final je réalise 33’45 donc c’est top », explique-t-il tout sourire à l’arrivée.

Chez les femmes, la Kényane Dorine Murkomen a pulvérisé la meilleure marque des Foulées de Saint-Sébastien dans le chrono canon de 33’22. La meilleure Nantaise a été Julie Lerat qui coupe la ligne d’arrivée dans le bon temps de 38’08. En préparation pour l’Ironman des Sables d’Olonnes le 16 juin prochain, la Master Frédéric Joussemet réalise l’une des plus belles performance côté NMA avec 40’45 : « Je me suis beaucoup entraînée hier donc il y a toujours un peu de fatigue. Si le chrono n’est pas excellent, un 10 km ça fait toujours aussi mal ! Le temps est magnifique, je crois que je n’ai jamais vu autant de monde ici pour encourager les coureurs ». Les jeunes étaient aussi mis à l’honneur. Sur 2km, on peut souligner le doublé de Fanny Vassel (7’08) et de Lisa Boss (7’15) chez les benjamines ainsi que le triplé de Sarah Lebas (7’45), Justine Rousseau (7’49) et Emma Poulard (8’21) chez les minimes. Pour la première fois, une marche nordique était mise en place. De nombreux participants avaient coché ce rendez-vous sportif depuis des semaines. Il n’y avait pas de chronomètre, seul le sourire à l’arrivée comptait. Merci aux 60 bénévoles qui ont œuvré depuis des mois afin d’assurer la bonne conduite de cette manifestation.