Sélectionner une page

Nantes Métropole Indoor : Les athlètes nantais ont assuré le spectacle

Nantes Métropole Indoor : Les athlètes nantais ont assuré le spectacle

La cinquième édition du Meeting Élite Nantes Métropole Indoor a démontré que la compétition valait aussi par les athlètes du NMA, qui ont été particulièrement compétitifs. Le Stadium Pierre-Quinon a fait le plein samedi après-midi pour encourager les sociétaires du club de la cité des Ducs.

Même le meilleur des scénaristes n’aurait pu mieux tenir en haleine les spectateurs. Ce n’est pas un hasard si les organisateurs ont choisi de clôturer cet événement par les finales des haies hautes. Laura Valette, tête d’affiche de la compétition, a pris ses responsabilités et a tenu son rang. Confrontée à une forte concurrence qui a montré de belles choses depuis le début de la saison, elle prenait les choses en main dès les séries du 60 m haies. Ultra-dominatrice lors de son tour de chauffe crédité en 8″23, la championne de France espoirs de la distance a payé cash ses quelques fautes en finale (8″27). Si le chrono ne restera pas dans les annales, Laura Valette a offert le plus beau moment de la journée en remportant comme l’an dernier la victoire à domicile. Autre satisfaction dans cette même course, la huitième place de Chloé Fagon en 8″67 (8″63 en série) qui confirme sa montée en puissance.

.

Marvin Pistol, l’invité surprise

Après avoir battu son record personnel à Rennes il y a deux semaines pour sa première sortie de 2018 (7″98), Marvin Pistol a impressionné à Nantes. Il fallait d’abord réussir les séries pour pouvoir lâcher les chevaux en finale. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’athlète entraîné par Richard Cursaz (CTS Pays de la Loire) depuis septembre a fait le boulot samedi après-midi. Solide, concentré et appliqué, le vice-champion de France espoirs du 110 m haies a pris le soin de faire voler en éclats sa meilleure marque en série (7″87) avant de récidiver lors de la finale (7″84) et décrocher une superbe deuxième place. Depuis qu’il a rejoint les rangs du NMA, Marvin Pistol ne cesse de progresser.

.

Jean-Pierre Bertrand assure

Le duel le plus intense fut celui opposant Jean-Pierre Bertrand et Raihau Maiau, respectivement champion de France Élite de saut en longueur en 2016 et en 2017. Malgré un joli premier bond à 7,78 m, le pensionnaire de l’INSEP doit laisser la victoire à son concurrent direct pour un petit centimètre (7,79 m). Une performance au-delà des 8 mètres ne devrait pas tarder. Un peu plus tôt dans la journée, il a fait plaisir aux spectateurs en s’alignant en série du 60 m (6″85). L’une des plus belles prestations côté nantais vient également de Victoire Gredin-Bour qui n’a pas fait de la figuration sur la ligne droite. La sprinteuse de 16 ans a profité de la présence des meilleures spécialistes hexagonales pour battre son record en 7″70. La championne départementale cadette est très forte en ce début d’année et devrait bien figurer aux France jeunes à Val de Reuil (24-25 février). On soulignera les 6″93 de William Reppert sur 60 m, les 26″65 d’Audrey Nkamsao sur 200 m et les 57″69 de Niaouma Goudian sur 400 m. Toujours en longueur, Maïna Pinçon  et Jade Dufrene ont eu du mal à décoller et réalisent des performances anecdotiques (5,69 m et 4,42 m). Enfin, Lomane Mesnil remporte le 1000 m minimes intégré au programme en 3’12″94.

Nous mettons au défi quiconque de trouver deux champions de France Élite à faire le lièvre dans une même compétition. Agnès Raharolahy et Dimitri Pasquereau ont joué exceptionnellement les lièvres de luxe et ont mis les spécialistes du 800 m sur orbite. Pour le plus grand plaisir du fervent public venu nombreux.

Du spectacle, des performances, des émotions fortes : Le Meeting Élite n’a pas déçu.

.

Crédit photo : Arnaud Masson Photography