Sélectionner une page

Championnats de France cadets-juniors : Les Nantais veulent briller

Championnats de France cadets-juniors : Les Nantais veulent briller

Du 5 au 7 juillet, 19 athlètes du Nantes Métropole Athlétisme mettront le cap sur Angers afin d’y disputer les Championnats de France cadets et juniors. Quelques-uns, bien placés dans les bilans de la saison, seront des candidats sérieux au podium.

Si l’on se fie au classement national de la saison Mathilde Coquillaud-Salomon est la seule athlète du NMA à figurer dans le top 3 de sa discipline. Dans la même position que Laura Valette chez les espoirs, la vice-championne de France juniors en 2018 arrive sur la ligne de départ du 100 m haies avec la pancarte de favorite dans le dos. La protégée de Mike Falelavaki vient de vivre huit mois aux Etats-Unis et a visiblement passé un gros cap en Outre-Atlantique. Créditée de 13″68 cette saison, la hurdleuse nantaise vire en quinzième position au bilan continental mais ne s’est toujours pas débarrassée du niveau de performance requis pour les Championnats d’Europe de sa catégorie qui se dérouleront en Suède (18 au 21 juillet à Boräs) et est fixé à 13″50. Pas de quoi impressionner la finaliste des Mondiaux cadets en 2017 qui a déjà couru en 13″46 l’an dernier. Elle sera accompagnée d’Axelle Reppert (14″35) sur le 100 m haies juniors tandis que Franck Engolo Ngoa (14″69) disputera le 100 m haies pour sa première année chez les cadets.

 

Plusieurs chances de médailles

Sur la piste mais sans les obstacles, Judy Chalcou (11″87) arrive dans le Maine-et-Loire avec le cinquième chrono des engagées sur le 100 juniors et visera le podium même si le titre sera difficile à conquérir. Toujours sur la ligne droite, on retrouvera Victoire Gredin-Bour (12″21) qui détient la vingt-deuxième performance et a donc les moyens de passer le cap des séries. Même constat pour Camille Reinhard (25″61) sur le 200 m cadettes qui arrive avec le seizième temps et peut légitimement ambitionner d’atteindre la finale, à condition de courir sous les 25 secondes. Maximilien Pote (49″28) s’avance avec un chrono de référence qui le situe à une intéressante onzième place hexagonale sur le 400 m juniors. Son camarade Enzo Joly (49″77) n’aura lui non plus rien à perdre. Côté demi-fond, Lomane Mesnil (2’16″71 sur 800 m) et Etienne Thomas (8’58″99 sur 3000 m) vont découvrir leur premier rendez-vous national et ont une belle opportunité de pulvériser leur record personnel. Ils seront surtout là pour emmagasiner de l’expérience.

Bastien Franck (4,82 m) devra, en plus de faire un sans-faute dans le concours du saut à la perche cadets, améliorer son record personnel pour être au niveau des meilleurs tricolores de la discipline. Idem pour Noé Del Proposto (2,04 m) à la hauteur juniors qui s’avance à Angers en position d’outsider. Tout autre résultat qu’une médaille serait à coup sûr une déception pour lui. Dans le bac à sable, Louise Kremer (11,75 m), avec la dix-septième marque des engagées au triple saut cadettes, est attendue au moins au rendez-vous de la finale. Dans les airs de lancers, les cadettes Emma Moinel (12,36 m au poids) et Léonie Jousselin (47,06 m au marteau) ont prouvé chez les jeunes qu’elles étaient capables de répondre présentes lors des grands rendez-vous.

Dimanche matin, il faudra arriver à l’heure pour avoir la chance de voir nos trois marcheurs à l’oeuvre. Valentin Chablat sera le premier à se lancer à l’assaut du 10 000 m sur la piste du stade Josette et Roger Mikulak à partir de 8h. Il sera suivi de Baptiste Guinard et Laura Lijéour, ses camardes au sein du groupe d’entraînement de Jean Navarro, qui seront alignés sur 5000 m. Enfin, il faudra avoir un œil attentif sur le relais 4×100 m juniors filles (Sharon Michaud, Camille Reinhard, Axelle Reppert et Judy Chalcou) qui peut viser sans rougir une place sur le podium.

Toutes les informations, en cliquant ici.