Sélectionner une page

Championnats de France espoirs : Et de neuf pour Laura Valette !

Championnats de France espoirs : Et de neuf pour Laura Valette !

Magnifique ! En coupant la ligne d’arrivée en 12″94 (+1,9 m/s), Laura Valette a brisé la barrière des 13 secondes pour la première fois de sa jeune carrière sur 100 m haies lors de la finale des France espoirs à Châteauroux. La Nantaise aura connu neuf victoires en autant de participations d’un rendez-vous national chez les jeunes. Qui dit mieux ?

Ça devait bien arriver un jour ou l’autre ! Cela faisait trois ans que Laura Valette flirtait avec la barre symbolique des 13 secondes sur 100 m haies. Auteure d’un début de saison prometteur, la Nantaise a aisément enchaîné les tours (13″14 en séries et 13″50 en demi-finales) pour dominer la finale en 12″94 (+1,9 m/s). Soit un record personnel battu d’un dixième (13″04 en 2017) et un niveau de performance requis pour les Mondiaux de Doha (12″92) frôlé de deux centièmes : « Je suis vraiment contente car ça fait longtemps que j’attendais de descendre sous les 13 secondes, donc là je suis hyper heureuse. En plus je tape deux ou trois haies et je reste bien gainée ». La Nantaise pulvérise le record des championnats établi en 1988 par Monique Ewanje-Epée 13″05 et se hisse au quatrième rang du bilan continental dans la catégorie.

La protégée de Richard Curzas (CTS Pays de la Loire) a déjà la tête aux Europe espoirs qui se dérouleront en Suède (11 au 14 juillet à Gâlve) : « Je sens que ça peut aller encore plus vite donc c’est vraiment hyper positif. Je vais jouer à fond le podium aux Europe, c’est l’objectif minimal. Ce temps constitue un véritable soulagement, c’est le résultat de beaucoup d’investissement et d’un gros travail mental avec ma préparatrice ». La championne olympique de la jeunesse en 2014 n’aura donc jamais été battue, ni même accrochée, en neuf finales sur les haies hautes (6 titres sur 60 m haies et 3 sur 100 m haies) aux championnats de France jeunes (cadettes, juniors et espoirs). Un palmarès incroyable pour la jeune athlète de 22 ans seulement, faut-il le rappeler. De mémoire de statisticien, seul le sprinter marseillais Méba-Mickaël Zézé (11 breloques dorées) a fait mieux mais il est vrai dans une famille de discipline où l’on peut s’aligner sur plusieurs distances.

 

Des résultats très prometteurs

Le samedi, William Reppert a égalé son record personnel sur 100 m en 10″56 (+1,1 m/s) en demi-finale, sans pour autant avoir eu le droit de participer à la grande explication. Cinquième d’une course où quatre athlètes ont amélioré leur record personnel ou leur chrono de la saison, il n’y a pas beaucoup de regrets à avoir. Mais quand on connaît le potentiel du champion de France espoirs du 60 m cet hiver à Nantes, il s’agit d’une prestation honorable mais un peu frustrante.

Dimanche, avant la nouvelle démonstration de Laura Valette, les athlètes du NMA ont fait le boulot. Léa Navarro (10’34″40 sur 3000 m steeple) et Jade Dufrene (5,81 m en longueur) ont toutes les deux prises la cinquième place.

Du côté des lancers, Danaé Demy s’est classée à la onzième place du concours du javelot avec 36,88 m.

Enfin, belle sixième place du quatuor composé de Sharon Michaud, Camille Reinhard, Alana Créantor et Jade Dufrene sur 4×100 m en 48″16.

 

Dejan Ottou en argent

Deux relais (800 m, 200 m, 200 m, 800 m) étaient alignés à la Finale nationale minimes des Pointes d’Or Colette Besson à Saint-Renan ce week-end. L’équipe garçons (5’13″97) et l’équipe mixte (5’43″10) terminent respectivement dixième et douzième. Sur le plan individuel, Dejan Ottou monte sur la deuxième marche du podium du triathlon des minimes première année (2005). Le jeune Nantais a coupé la ligne d’arrivée du 100 m en 11″14 (+3,1 m/s), décollé à 6,58 m en longueur (vent nul) et bouclé en 2’54″18 le 1000 m pour obtenir un total de 123 points.